Pyramide_de_calcaire

Blegny – Mine:

Notre classe, la 3eG de l’ALR, a fait une excursion dans les mines de Blegny. Une partie du groupe a écrit ce résumé à propos de la deuxième étape de notre excursion géographique.

La Blegny-Mine est un ancien charbonnage de l’année 1779, qui se trouve à Trembleur (en Belgique). Ce charbonnage fait partie du patrimoine culturel mondial de L’UNSECO et occupait plusieurs milliers de mineurs de 14 nations différentes pendant presque 200 ans. Le travail dans les mines était dur et dangereux, à cause des gazes comme le méthane et à cause de la température très élevée (+/- 30 jusqu’à 50 degrès Celsius). En outre, ce charbonnage était très important pour le développement économique de la région autour de la ville de Liège. Depuis presque 25 ans quelques galeries de la mine sont utilisées comme site touristique. En visitant la Blegny-Mine on peut même expertiser le fonctionnement pratique des anciennes machines utilisées dans les galeries et le triage-lavoir.

À l’aide des marteaux-piqueurs mis en service notre guide nous a démontré le quotidien du travail du mineur, ce qui nous montrait de manière impressionnante l’impact que ces machines avaient sur l’homme « sous terre ». 

Cinzia, Jo, Laurent, Maxime, Sam

Les grottes de Remouchamps:

Notre classe, la 3eG de l’ALR, a décidé d’entreprendre une excursion géographique dans les grottes de Remouchamps (B), découvertes en 1828. La grotte était déjà habitée il y a 10.000 ans, mais au Moyen Age, la grotte n’était plus habitée, parce que les gens avaient peur et croyaient que c’était l’entrée de l’enfer. Le Rubicon, une rivière belge, creuse cette grotte dans la roche de calcaire. La grotte est divisée en plusieurs salles, en total elle a une longueur de 1,2 km et se trouve plus au moins 60 mètres sous le sol. Il fait 12 degrès Celsius dans la grotte et on y trouve des stalagmites et stalactites partout. Au début du 20e siècle, on équipait la grotte avec 327 marches pour pouvoir atteindre chaque salle. Depuis 1912 il est possible de visiter les grottes de Remouchamps et d’admirer la force de l’érosion chimique. En fait, l’excursion nous a beaucoup plu et nous nous sommes beaucoup égayés pendant notre exploration dans les sept différentes salles de la grotte.

Elisabeth, Julie, Max, Nina, Noemi

TagCloud